AVSF : Renforcement du rôle des femmes dans trois filières agricoles

Logo de l'ONG AVSF

Les femmes agricultrices développent des activités spécifiques, en partie traditionnelles non rémunérées et en partie en gagnant une place nouvelle dans les filières agricoles notamment grâce à une plus grande qualité et à la transformation de produits. Grâce à des groupements elles tentent de progresser sur des marchés rémunérateurs, nationaux et internationaux. Les contraintes traditionnelles sont un accès limité au crédit et aux ressources, aux intrants et au matériel, le manque de formation technique, l'importance des charges familiales, le faible niveau d'alphabétisation, des problèmes de santé et la difficulté à faire grandir les organisations faîtières.

Fiche technique projet Sénégal

Vue extérieure d'un poullailler
Constructions de poulaillers au Sénégal, région de Vélingara
  • RESPONSABLE : Fatou Senghor s.fatou58@gmail.com
  • TITRE DU PROJET : Renforcement du rôle des femmes dans les filières avicole et appui aux éleveurs
  • PARTENAIRE(S): Le Service départemental de l’Elevage
    • La Fédération Départementale des Aviculteurs/trices de Vélingara « Bantaré NDiwri »
    • Les groupements féminins de transformatrices de la noix de cajou de Kouthioyé et de Samassanssan
    • Fédération de GIE transformateurs/trices de noix de cajou et de céréales « Ngalu Mbaîlandi »
  • LOCALISATION : Région de Kolda, Département : Vélingara
  • FEMMES ACTRICES - Nombre de personnes directement concernées :
    • 73 transformatrices de noix de cajou, organisées dans 2 GPF : GPF de Kouthioyé : 31 femmes, GPF de Samassansang : 42 femmes
    • 168 membres de la fédération de GIE transformateurs/trices de noix de cajou et de céréales « Ngalu Mbaïlandi » : 128 femmes, soit 68,75% et 40 hommes
    • 1250 pratiquants organisés dans la Fédération Départementale des Aviculteurs/trices BANTAARE NDIWRI ainsi répartis : 1125 femmes, soit 90% et 125 hommes Soit au total 1 491 productrices, dont 89 % de femmes
  • ACTIVITES ECONOMIQUES INDIVIDUELLES OU COLLECTIVES:
    • échelle exploitation familiale portée par la Fédération Bantaré NDIWRI
    • activité collective portée par deux GPF (Kouthioyé et Samassansan) et la Fédération Ngalu Mbaïlandi.

Fiche technique projet Togo

2 conchons mangeant des feuilles
Reconstitution des élevages de porcs en milieu fermé
  • PROJET TOGO :
  • NOM ET COORDONNEES MAIL DU RESPONSABLE DU PROJET : ALITI Adom –a.aliti@avsf.org
  • TITRE DU PROJET : Renforcement du rôle des femmes dans les filières avicole, anacarde et porcine au Sénégal et au Togo.
  • PARTENAIRE(S) : ICAT et GF2D Togo
  • FEMMES ACTRICES : Eleveuses de porcs de la préfecture de la Kozah dans la région Kara. 180 femmes éleveuses regroupées au sein de 12 groupements d’éleveuses de porcs en milieu rural
  • ACTIVITES ECONOMIQUES INDIVIDUELLES OU COLLECTIVES ?
    Elevage et vente individuels des porcs (vifs ou abattus). Production individuelle de céréales et de produits maraîchers.
    Secteur d’activité : Agriculture et élevage.
  • BUDGET GLOBAL : (Togo + Sénégal) 215.848€

Etat de l'avancement du projet en Mars 2012

Photo des transformatrices de l'unité Kouthioyé
Groupe de l'unité Kouthioyé
Photo des transformatrices de l'unité Samassansang
Groupe de l'unité Samassansang