Les formations

L’animation du FSP genre et économie s’est caractérisée par l’organisation régulière de rencontres, formations et échanges entre les ONG participantes et entre les actrices de terrain.

Certaines rencontres internationales ont réuni l’ensemble des membres des deux consortiums, d’autres se sont réalisées au sein de chaque consortium ou par pays.

Les ONG d’appui du « pôle genre » (Enda Europe, Asfodevh, Adéquations, Aster International, Equilibre et Population), avec la participation du chef de file d’Aglaé, la Guilde du Raid) se sont réunies également régulièrement pour échanger autour des méthodologies et des avancées du programme, notamment pour préparer les séances du Comité de Pilotage coordonné par le MAEE.

Nous rendrons compte ici les principales activités auxquelles ont participé les membres du consortium Tchiwara :

Ateliers internationaux

  • Février 2010 : Atelier 1, lancement du FSP genre et économie, réalisé à Ouagadougou, organisé par le pôle genre pour les deux consortiums.

    Il a permis de poser les bases du programme, de faire la synthèse des pré-diagnostics, de réaliser la formation de base sur les outils, et de discuter les indicateurs de suivi et d’évaluation.

    Il s’est déroulé sous l’égide du MAEE et du Ministère de la Femme du Burkina Faso, en présence d’une représentante de Coordination Sud, de l’OIT et d’expertes africaines. 70 personnes ont assisté au lancement et 30 personnes aux ateliers qui ont suivi.
Photo de groupe
Atelier Genre SIAO
  • Novembre 2010 : Durant le SIAO, Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou, deux activités ont été organisées par Afrique Verte, auxquelles ontparticipé les ONG présentes au Burkina Faso des deux consortiums (Asmade, Asfodevh, Gret, ADEE –partenaire de Tech Dev- et des femmes des organisations de base), ainsi que deux représentantes des ONG du Sénégal : Enda Pronat et AVSF Sénégal, au total 50 participant-es : 

    Conférence sur le commerce international agro-alimentaire et le genre.

Atelier de formation sur l’animation et l’utilisation des outils du genre, animé par Enda Europe.

Groupes de femmes assises en cercle avec un homme
Groupe de discussion SIAO

Durant l’atelier, 4 groupes de travail ont échangé leurs expériences personnelles sur les changements vécus dans la vie réelle par les hommes et les femmes de leurs familles et leur entourage sur trois générations. Les groupes ont choisi s'ils souhaitaient parler des hommes ou des femmes. Deux groupes ont parlé des hommes (leur grand-père, leur père, eux-mêmes,  leurs frères et maris et leurs garçons), deux groupes ont parlé des femmes (leur grand-mère, leur mère, elles-mêmes, leurs sœurs, leurs filles). La présentation des conclusions s'est faite en poèmes, théâtres, chansons, dessins, collages, blagues. Certaines femmes se sont ainsi exprimées pour la première fois en public, pour dire des choses très fortes et témoigner des changements en cours dans la vie personnelle: les aspects positifs mais aussi des douleurs et violences vécues, des interdictions et des punitions. Cet exercice est transformateur des personnes qui participent, par l’expérience en elle-même. Il permet également de préparer les animatrices à recueillir des histoires de vie.

  • Février 2011 : Atelier international 2, réalisé à Keur Moussa, Sénégal, avec le soutien logistique d’Enda Pronat. L’animation a été réalisée par Enda Europe, avec l’appui d’ Asfodevh et du Réseau Femmes en Action.  Les 7 ONG ont délégué 32 participant-es (professionnell-es et femmes actrices) et ont été accompagnées par la référente Genre du MAEE. Cet atelier a permis de partager les avancées des projets, de mesurer les effets de la première formation et d’approfondir de nouveaux thèmes : les besoins pratiques et stratégiques de genre, et les différences de genre dans la dotation en capital des différents acteurs des filières. Des ateliers de rencontre par pays ont été programmés, appelés « ateliers pays », afin de permettre aux membres du consortium du même pays de renforcer leurs liens et de travailler avec des formatrices africaines spécialisées sur les questions de genre.  Deux visites d’échanges ont été également programmées : l’un au Sénégal sur le sésame, l’autre au Ghana sur les emballages.
  • Mars 2011. Formation en genre par le Centre International de Formation de l’OIT à Turin : renforcement des capacités de plaidoyer et l’intégration du genre dans la planification politique, en deux temps : une formation générale aux enjeux de genre a été dispensée par télé-enseignement durant 3 mois puis deux semaines de formation « sur mesure » ont été organisées au centre de formation de l’OIT de Turin. 19 participant-es du consortium Tchiwara ont reçu cette formation, pour un total de 31 bénéficiaires des deux consortiums : professionnel-les des ONG et femmes actrices de tous les projets. L’action a été financée directement par le MAEE dans le cadre d’une convention avec l’OIT.

    Contact : Programme des Questions de Genre et de la non-discrimination. Mail : gcu(AT)itcilo.org

    http://www.ilo.org/gender/lang--en/index.htm
  • Novembre 2011 : Académie Genre, par le Centre International de Formation de l’OIT à Turin. Formation internationale sur les questions d'égalité hommes/femmes, le travail et l'emploi. Des thèmes d'avant-garde sont présentés et discutés dans une série de cours magistraux. Des ateliers au choix permettent d'approfondir des sujets spécifiques, développer les capacités de chacun et créer un espace d'échange de connaissances et d'application concrète.  La participation de 2 professionnels a été possible par un cofinancement du MAE, OIT, Enda Europe et AVSF. Contact : Programme des Questions de Genre et de la non-discrimination. Mail :  gcu(AT)itcilo.org

    http://www.ilo.org/gender/Events/WCMS_156409/lang--fr/index.htm
  • Mars 2012 : Atelier international 3, réalisé à Ouagadougou, Burkina Faso. Organisé par le pôle genre, il a été destiné à enclencher le processus de capitalisation. Réalisé sous l’égide de l’ambassade de France et du Ministère de la Femme, ila permis la participation de 80 personnes, dont 50 pour le consortium Tchiwara.

Ateliers « pays »

Ils ont été organisés à la suite de l’atelier de Keur Moussa en 2011. Ils ont servi à renforcer les liens entre ONG et organisations de base dans chaque pays, à les mettre en lien avec des réseaux locaux mobilisés sur les questions de genre et droits des femmes, et avec des formatrices africaines spécialisées sur le genre, et à discuter la politique nationale.

Ils ont eu lieu dans 4 pays :

Visites d’échanges

  • Echange Burkina-Faso-Sénégal sur le sésame 2011: des représentant-es de Tech Dev et de la coopérative Nuni de Léo qui se diversifie vers la culture du sésame sont allés au Sénégal, visiter des projets de transformation du sésame menés par AVSF Sénégal et par des partenaires d’Enda Pronat afin d’en connaitre les conditions techniques et du marché. L’organisation logistique a été assurée par Enda Pronat. 
  • Visite d’étude sur les emballages 2012 : des représentantes d’Asfodevh, Afrique Verte et des coopératives de karité appuyées par le Gret se sont rendues au Ghana pour visiter des usines productrices de différents types d’emballages, ceux-ci étant de basse qualité au Burkina Faso et dans les autres pays de la sous-région. Des études préalables du Gret et d’Afrique Verte avaient été partagées afin de préparer l’analyse de cette question.

    Consulter prochainement le compte-rendu du voyage